logo-amu.png
image001.png
  • LinkedIn
  • Facebook
  • YouTube

TERRITOIRES EN DIALOGUE

Chaire "Sociétés civiles, transitions urbaines et territoriales en Méditerranée" 

Janvier

2021

01

Newsletter

 
 

Pour marquer l’ouverture de la chaire « Sociétés civiles, transitions urbaines et territoriales en Méditerranée », nous avons tenu à consacrer le premier numéro de notre newsletter au réchauffement climatique et au rôle de l’anthropocène dans l’explication donnée à celui-ci...

 

#Activités et nouvelles

de la chaire

Conférence

Planète : État des lieux et perspectives

Par Dominique Bourg

Conférence - présentation du livre 

La face "cachée" des sociétés civiles au Maghreb : un espoir pour demain ? 

Organisée par SO Coopération , avec le soutien du Ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères et de la Région Nouvelle Aquitaine...

 

#Prochainement

Dans le cadre de notre cycle de conférences Rencontres Méditerranéennes, nos prochains invités sont Sylvain Grisot, Michel Lussault et Louis Bourgois.

Conférences

L’équipe de la chaire construit actuellement un enseignement en E-learning sur la ville « informelle » en Méditerranée à destination des étudiants du master 2 « Transition des métropoles et coopération en Méditerranée » et des étudiants de 6ème année de l’école d’architecture de Rabat...

Innovation pédagogique

Lancement des séminaires de recherche

Février - Mars 2021

Présentation des travaux de :

- Hakim Cherkaoui sur : "Anthropocène et co-fabrication des quartiers spontanés au Maroc : quels enjeux et perspectives ?"

- Ouissame El Asri sur "L’atelier d'urbanisme comme dispositif pour combiner expertises, compétences et besoins dans la coproduction de la ville".

 

#Dossier thématique

#Réchauffement climatique et anthropocène

#L'échelle planétaire

Autres conférences de Dominique Bourg

« La vie éternelle, la vie menacée »

Cycle de conférences "Le vivant a-t-il un sens ?" organisé par la Faculté de théologie protestante, la Faculté de philosophie et la Faculté des sciences de la vie, 19 mars 2015

« Une nouvelle relation au monde »

Université d'été Trans-Mutation - Mutation ou effondrement, Conférence de Dominique Bourg, 13 octobre 2019

« Face au changement climatique, la résilience de l’Etat et des territoires »

Conférence de Delphine Batho et Dominique Bourg

Université Bordeaux Montaigne, conférence organisée par l'Institut d'Aménagement de Tourisme et d'Urbanisme, 18 avril 2019

«L'Anthropocène, accomplissement moderne ou fin de la modernité ?»

Fondation de l’écologie politique, Colloque « comment penser l’anthropocène ? » Collège de France, Dominique Bourg, 17 novembre 2015

  • Vers une démocratie écologique : le citoyen, le savant et le politique, avec Kerry Whiteside, éditions du Seuil, coll. « La République des idées », Paris, 2010  

  • (dir.) Pour une 6e République écologique, Paris, éditions Odile Jacob, 2011  

  • Du risque à la menace. Penser la catastrophe, Paris, Puf 2013  

  • Quand l'écologie politique s'affiche : 40 ans de militantisme graphique, Éditions Plume de carotte, 2014

  • La Pensée écologique. Une anthologie, avec Augustin Fragnière, Paris, Puf, coll. « L'écologie en questions », 2014, 896 p.  (

  • Dictionnaire de la pensée écologique, avec Alain Papaux, Paris, Puf, 2015, 1120 p.  

  • L'Âge de la transition : En route pour la reconversion écologique, avec Alain Kaufmann et Dominique MédaLes Petits matins, 2016, 236 p. 

  • Écologie intégrale : Pour une société permacirculaire, avec Christian Arnsperger, Puf, 2017, 204 p.  

  • Une nouvelle terre. Pour une autre relation au mondeÉditions Desclée de Brouwer, 2018, 240 p.  

  • Le marché contre l'humanité, Paris, Puf, 2019, 167 p. 

  • Retour sur Terre : 35 propositions, avec Gauthier Chapelle, Johann ChapoutotPhilippe Desbrosses, Xavier Ricard Lanata, Pablo Servigne et Sophie Swaton. PUF (17 juin 2020), 96 p. 

Ouvrages de Dominique Bourg

Pour aller plus loin

La crise écologique, quelle histoire ? Conférences de recherche CPES, PSL.

 6 février 2019

Christophe Bonneuil

Philipe Descola

Colloque du Collège de France : Comment penser l’anthropocène ?

9 novembre 2015

Collège de France.jpg
Capture-collegedefrance.JPG

Bruno Latour

L’anthropocène et nous

Rencontre avec Bruno Latour, Yannick Jadot, François Gemenne et Aleksandar Rankovic, Sciences Po

4 septembre 2019

Quand les blancs voulurent conserver la planète, une histoire du géopouvoir

INRIA Grenoble, Cycle de conférence « Comprendre et agir ». 

13 juin 2019

Christophe Bonneuil

Interview à propos du livre "Par-delà nature et culture", Chaire d’anthropologie de la nature, Collège de France, Université de Lausanne.

Juin 2009

Philipe Descola

Bruno Latour

Où atterrir : comment s’orienter en politique ?

Agora des savoirs, Centre Rabelais, Montpellier

27 novembre 2017

Emission « La suite dans les idées », France Culture, Une histoire profonde de l’anthropocène.

01 juin 2019

James C. Scott

organization_logo.png
Capturepodcast franceculture.JPG

Jean-Baptiste Fressoz

L’anthropocène : une révolution géologique d’origine humaine 

Université de Strasbourg

20 juin 2019

logo-école urbaine de lyon.png

Anthropocène 2050

Retrouvez la recherche et les contenus de la veille de l'École Urbaine de Lyon sur l'anthropocène.

  • BONNEUIL (Christophe), FRESSOZ (Jean-Baptiste), L’Événement Anthropocène. La Terre, l’histoire et nous, Seuil, 2013.

  • DESCOLA (Philippe), L’écologie des autres, l’anthropologie et la question de la nature, Editions QUAE, Collection « Sciences en question », 2011.

  • DESCOLA (Philippe), Par-delà nature et culture, Editions Gallimard, 2005.

  • GEMMENE (François), RANKOVIC (Aleksandar), Atlas de l’anthropocène, Presses de Sciences Po, 2019.

  • LATOUR (Bruno), Face à Gaïa, Huit conférences sur le nouveau régime climatique, Editions la découverte, 2015.

  • LORIUS (Claude), CAREPNTIER (Laurent), Voyage dans l’anthropocène, Actes-Sud, 2010.

  • SERVIGNE (Pablo), STEVENS (Raphaël), CHAPELLE (Gauthier), Une autre fin du monde est possible, Editions le Seuil, 2018.

#Dossier thématique

#Réchauffement climatique et anthropocène

#L'échelle de la Méditerranée

Méditerranée, mondes fragiles 

Joël Guiot et Wolfgang Kramer.

Cycle de conférences publiques « Styles de vie en Méditerranée : changer nos modes de vie ».

IMéRA Marseille.

16 janvier 2020

Rapport GIEC

Depuis sa création en 1988, le GIEC a établi cinq rapports d’évaluation détaillées de l’état des connaissances scientifiques, techniques et socio-économiques sur les changements climatiques, leurs causes, leurs répercussions potentielles et les stratégies de parade. 

Le rapport sur l'état de l’Environnement et du Développement présente une évaluation complète et actualisée des interactions entre l’environnement et le développement dans la région méditerranéenne...

RED 2020

 

#A ne pas manquer

Webséries du CAREP sur les villes du monde arabe

CAREP-LOGO-1-blue-background-920x200.png

Conférence Inégalités et déséquilibres en Méditerranée : quel rôle pour les sociétés civiles ? par Ricard Pérez Casado. Wébinaire 21.

Ailleurs sur le net

Prochains rendez-vous

A l'école de l'anthropocène #3

L’École urbaine de Lyon, portée par la COMUE Université de Lyon, propose, pour la troisième année consécutive, le grand rendez-vous « À l’Ecole de l’Anthropocène ». Objectif : comprendre, débattre, expérimenter avec des scientifiques, artistes, activistes, politiques et associations sur les mondes urbains et le changement global. Une 3ème édition hybride pour explorer la question anthropocène par-delà toutes les frontières.

Du 25 au 31 janvier 2021

A Lyon, Hôtel71 et en ligne

afd-logo.jpg

Webinaire Jeunesse, sport au Maghreb et au Moyen-Orient.

Intervenants : Roman Stadnicki, Myriam Catusse, Raphaël Le Magoariec.

Le 20/01/2021

11h - 12h30

Prochains rendez-vous

VERDEIL (Eric), Atlas des mondes urbains, Presses de Sciences Po, 2020

FLORIN (Bénédicte), MADOEUF (Anna), SANMARTIN (Olivier), STADNICKI (Roman), TROIN (Florence) (dir.), Abécédaire de la ville au Maghreb et au Moyen-Orient, Tours, Presses universitaires Francois Rabelais, coll. « Perspectives Villes et Territoires », 2020.

BLANC (Guillaume), L'invention du colonialisme vert : Pour en finir avec le mythe de l'Eden africain, Flammarion, 2020.

Lectures

Préface : François-Xavier Fauvelle

L’histoire débute à la fin du XIXe siècle. Persuadés d’avoir retrouvé en Afrique la nature disparue en Europe, les colons créent les premiers parcs naturels du continent, du Congo jusqu’en Afrique du Sud. Puis, au lendemain des années 1960, les anciens administrateurs coloniaux se reconvertissent en experts internationaux. Il faudrait sauver l’Éden ! Mais cette Afrique n’existe pas. Il n’y a pas de vastes territoires vierges de présence humaine, et arpentés seulement par ces hordes d’animaux sauvages qui font le bonheur des safaris touristiques. Il y a des peuples, qui circulent depuis des millénaires, ont fait souche, sont devenus éleveurs ici ou cultivateurs là. Pourtant, ces hommes, ces femmes et enfants seront – et sont encore – expulsés par milliers des parcs naturels africains, où ils subissent aujourd’hui la violence quotidienne des éco-gardes soutenus par l’Unesco, le WWF et tant d’autres ONG.
Convoquant archives inédites et récits de vie, ce livre met au jour les contradictions des pays développés qui détruisent chez eux la nature qu’ils croient protéger là-bas, prolongeant, avec une stupéfiante bonne conscience, le schème d’un nouveau genre de colonialisme : le colonialisme vert.

Métropoles ou villes moyennes, ancrées dans l’histoire ou villes nouvelles, dynamisées par le commerce et le tourisme ou nées du pétrole, cités d’accueil de travailleurs migrants ou de réfugiés : les villes du Maghreb et du Moyen-Orient sont les lieux par lesquels sociétés et économies s’articulent à la mondialisation, facteur de croissance autant que d’inégalités.

Elles composent un paysage pluriel qui a connu de profondes transformations au cours des dernières décennies, au premier rang desquelles un essor démographique spectaculaire, mais également un bouleversement de la hiérarchie des centres de pouvoir, dont témoignent la montée en puissance des États et cités de la péninsule arabique, ou le déclin des villes affectées par les conflits. C’est aussi depuis les villes que se sont puissamment exprimées les voix des soulèvements des « printemps arabes » en 2011, dont les grandes manifestations de 2019, à Alger, Bagdad ou Beyrouth, ont été le prolongement.

Inédit dans sa forme, cet Abécédaire réunit une centaine d’auteurs et dresse un panorama contemporain de la ville et de l’urbain au croisement des disciplines et des approches. Il propose 42 notices dédiées aux principales métropoles de la région (d’Abu Dhabi à Tunis) assorties de 23 cartes, 64 notices thématiques (d’Aéroports à Zones franches) et 40 courts textes consacrés à des œuvres de fiction, des événements ou des lieux emblématiques. Des dessins originaux et des photographies illustrent l’ensemble.

Sept humains sur dix vivent en ville. Des mégapoles se forment sur tous les continents. Partout le bâti s'étale et se standardise, les mondes ruraux disparaissent, les modes de vie s’uniformisent et, dans le même temps, les inégalités se creusent. La généralisation de l’urbain réchauffe la planète, détruit la biodiversité et nous rend encore plus vulnérables face au changement climatique. Mais les villes sont aussi notre bien commun. Elles sont des lieux de production de richesses, d’innovation, de création culturelle, de solidarité et de résilience. Elles fascinent par leur gigantisme, leurs foules et leurs innombrables activités, laissant dans l’ombre une autre réalité : la myriade de villes petites et intermédiaires qui composent l’essentiel des mondes urbains d’aujourd’hui. Celles des pays dits en développement, en particulier, dont les « basses technologies » sont loin d’affecter autant l’avenir de la planète que les métropoles mondialisées.

Pour explorer les mondes urbains, les auteurs de cet atlas ont défriché de multiples champs hétéroclites. Aux sources classiques des organisations internationales et des réseaux de villes, ils ont confronté l’éventail des nouvelles possibilités offertes par le numérique, multiplié les échelles et se sont affranchis des spatialités territoriales usuelles. Voici une cartographie inédite de la planète des citadins.

  • LinkedIn
  • Facebook
  • YouTube
image003.png
logo-urbamed.png
image001.png
logo-amu.png
LOGO-ASF.jpg
CFA.jpg
DCI Monaco.jpg
Fondation_de_France.svg.png