top of page
Master
Transition des métropoles et coopération en Méditerranée

Transitions urbaines et coopération en Méditerranée

Objectifs

Ce Master 2 « en alternance » est destiné à former les urbanistes aux nouveaux enjeux de la Méditerranée. Soutenu par l’AVITEM (Agence des Villes et des Territoires Méditerranéens Durables), l’AFD (Agence Française de Développement) et la Coopération monégasque, il vise à former des experts de l’aménagement urbain dans des contextes différenciés, capables d’intégrer les enjeux de gestion des risques environnementaux dans un contexte de changement climatique, mais aussi des manières innovantes de penser et fabriquer la ville inclusive. Depuis 2020, il fait également partie intégrante de la chaire d’excellence « Sociétés civiles, transitions urbaines et territoriales en Méditerranée » portée par l’initiative d’excellent AMIDEX de l’université d’Aix-Marseille qui vise à développer des passerelles entre la formation, la recherche et l’expérimentation de projets sur la problématique des transitions sociales et environnementales.

Centré sur une pédagogie novatrice, le master cherche à :

  • S’inscrire dans le développement progressif d’un cursus de formation des urbanistes commun à

    l’échelle des pays méditerranéens qui permettra de faire face aux défis de l’urbanisation ;

  • Développer une pédagogie interactive et appliquée par l’intermédiaire d’ateliers sur le terrain dans l’ensemble des pays concernés (Liban, Maroc, Tunisie) afin de faciliter l’appropriation des savoir-faire ;

  • Favoriser la co-construction de micro-projets avec les acteurs locaux, ainsi que leur mise en œuvre

    et leur suivi dans le cadre des ateliers, afin de donner une dimension pratique et opérationnelle à la

    formation ;

  • Permettre les approches comparées des méthodes et des contextes pour enrichir les savoir-faire et

    les compétences des professionnels de la ville et du développement territorial ;

  • Appréhender la question des risques technologiques, environnementaux et politiques pour faire

    face aux défis et enjeux de l’urbanisation sur le pourtour méditerranéen.

Compétences et débouchés

Les diplomés sont recrutés dans les collectivités territoriales (services d’urbanisme et directions des relations internationales), les agences d’urbanisme et d’architecture publiques ou privées, les sociétés de conseil et d’expertise internationale, les ONG, les organismes internationaux (Union européenne, Agences onusiennes, Banques de développement, AFD, etc.).

Contenu de la formation

La formation en apprentissage s’organise sous la forme de l’alternance : 3 semaines par mois en entreprise (avec un contrat de travail) et une semaine à 10 jours par mois sur le lieu de formation qu’est l’IUAR.

Les enseignements programmés se rèpartissent entre enseignements théoriques, pratiques et ateliers sur le terrain, au Liban, Tunisie, Maroc ou en France, avec des écoles/universités partenaires. Ils sont assurés par l’équipe pédagogique de l’IUAR, mais aussi des professionnels expérimentés dans la pratique de l’urbanisme à l’international

Capture d’écran 2024-02-12 à 20.54.18.png
9bad10a2-20d9-4fe6-b905-ef3d1eba62d7.jpeg
bottom of page